enfr

COMMENT GARDER LA MOTIVATION

Comment garder la motivation

Il y a déjà quelques semaines de cela, vous étiez encore très excité par votre résolution du nouvel an, dans le but de vous remettre en forme et changer vos habitudes de vie.

De retour au travail depuis un certain temps, vous avez les deux pieds dans la routine. Pour certains, vous avez peut-être abandonné et remis à plus à tard, pour d’autres, vous persistez et vous êtes fiers de vous, car vous avez mis toutes les chances de votre côté. Vous faites affaire avec un professionnel de confiance qui vous guide et qui vous motive. Sachez que même si vous êtes chargé à bloc, il est possible que tout à coup, votre motivation disparaisse sans que vous sachiez pourquoi. Selon plusieurs observations et études, certaines actions pourraient prévenir cela. Selon celles que vous allez adopter, elles pourraient vous projeter dans 3 zones distinctes reliées à la motivation.

Voici quelques scénarios que vous avez peut-être vécus :

Après quelques semaines vous avez parfois dérogé du plan que vous vous étiez fixé. Vous avez oublié une session d’entrainement ou une rencontre avec votre coach. Vous sautez des tâches essentielles à votre nouvelle routine. Vous arrêtez de faire certains exercices car vous ne les aimez pas et vous croyez qu’ils ne sont pas essentiels après-tout. De plus, lors du dernier bilan, vous vous attendiez à de meilleurs résultats, vous pensiez perdre plus de poids ou en gagner plus, vous pensiez que tous les gens commenceraient à vous dire que vous avez changé, ou alors, vous pensiez performer plus rapidement. C’est ainsi que le doute s’installe.

Suite à cette déception, c’est le canapé qui vous apporte finalement plus de réconfort. Il est devenu à nouveau votre lieu d’exercice préféré, ainsi que le sac de chips aux légumes : votre alternative santé pour vous laisser croire que vous êtes encore dans la course. Vous ne vouliez pas abandonner pourtant, que s’est-il passé?

Vous êtes tombé dans la zone de la démotivation. Vous ne croyez plus que c’est possible d’y arriver, que vous n’avez pas les compétences pour réussir et que c’est perdu d’avance car le défi à relever est trop compliqué. Vous n’y voyez plus l’intérêt. Lorsque vous tombez dans la zone de la démotivation, naturellement, vos pensées seront cohérentes avec l’idée que cela n’en vaut plus la peine et c’est à ce moment que les excuses et les justifications débutent.

La zone intermédiaire est associée à un niveau faible de motivation.

C’est une zone à risque car vos actions ainsi que le facteur temps seront déterminants pour faire re-basculer soit dans la zone de la motivation, soit de la démotivation. Par exemple, dans le cas où vous êtes sans grand plaisir ni conviction, vous décidez tout de même de vous forcer à poursuivre et vous prenez votre mal en patience.  Vous doutez constamment de pouvoir y arriver, la motivation est alors fragile, vous êtes dans la zone intermédiaire : ça passe ou ça casse.

Finalement, la zone où les gens sont très motivés, celle où l’on démontre de la persistance grâce à une discipline et une organisation dont vous ne dérogerez pas pendant un minimum de 30 jours. Ceux dans cette zone remarquent de petits changements qui les encouragent, ils comprennent bien ce qu’ils doivent faire, leurs attentes envers les résultats sont réalistes et ils se concentrent d’abord sur les bienfaits immédiats, au jour le jour.

Comment fait-on pour accéder à cette catégorie? Une fois que nous y accédons, comment y rester?  Pourquoi la motivation est une chose qui apparaît et disparaît?

L’étude de la motivation en psychologie est vaste et offre plusieurs articles sur le sujet, car la motivation a un impact majeur dans plusieurs domaines : marketing, l’éducation, la production, les sports et le management. Vous n’êtes pas seul dans cette situation.

Résumé des articles et des études publiées les plus pertinentes sur le sujet.

Certaines règles essentielles pour rester motivé semblent revenir régulièrement. Nous vous en proposons 10 qui augmenteraient considérablement vos chances d’accéder à une motivation efficace et durable.

Une grande partie des points présentés ici proviennent du domaine de l’éducation : tant au niveau des sports, qu’aux bancs scolaires.  Nous vous invitons donc, si vous êtes parents, à penser à appliquer ses règles auprès de vos enfants dans le but de les soutenir dans leurs efforts scolaires et sportifs.

Le choix de l’objectif est essentiel avant même de débuter un plan de motivation.

Tous les individus, face à une tâche, évaluent d’abord toujours la possibilité de l’accomplir selon 2 critères : 1) son niveau de difficulté 2) leurs habiletés.

À ce stade, le résultat de cette évaluation déterminera si vous allez ajuster votre objectif, ou si vous allez demander l’aide d’un professionnel spécialisé dans le domaine. Si vous croyez ne pas avoir les habiletés pour y arriver, vous pouvez vous décourager. Demandez de l’aide d’une personne de confiance et d’expérience et vous verrez toute la différence.

La seconde étape importante, une fois que votre objectif est bien défini, concerne vos attentes de réussite. Avez-vous des chances de réussir ? Avez-vous un sentiment d’être efficace? Avez-vous l’impression que vous pouvez être autonome et que vous avez un certain contrôle? Si vous avez peur de l’échec, que vous avez des doutes et que ces questions vous portent à remettre en question votre projet, vous risquez d’avoir plus de difficulté à maintenir votre niveau de motivation.

Nous vous invitons à refaire vos devoirs et à redéfinir un objectif plus réaliste qui répondra aux premières étapes. Pour que votre objectif soit stimulant, il doit vous donner un juste sentiment de défi, sans être une menace (par rapport à vos compétences pour relever ce défi). Si, au cours du processus, vous croyez ne pas réussir, vous risquez d’abandonner. Qui voudrait s’engager dans quelque chose s’il croit que c’est perdu d’avance! Cependant, si vous n’avez pas de compétence dans le domaine, il est possible que vous évaluiez mal vos chances de succès. Revenons alors sur l’importance de vous entourer de professionnels.

Vous êtes prêts! Votre objectif est réaliste, vous avez un plan, vous le percevez comme un défi à relever, outils pour vous aider. Excellent!

 

Voici les 10 points importants à mettre en application au long du processus par les actions que vous choisirez pour atteindre votre objectif :

  • Cela doit avoir un sens (significatif) pour vous. Cela veut dire que vous devez accorder une valeur à ce que vous faites.

 

  • Doit s’harmoniser dans vos projets. Si vous accordez de la valeur à l’activité à faire, vous allez l’intégrer plus facilement dans votre quotidien. Et bien sûr, vous ne sentirez pas que votre quotidien est tout à coup désorganisé.

 

  • Gardez une impression de contrôle. Si vous établissez des liens entre ce que vous faites et les résultats à courts et à moyens termes, vous aurez alors un sentiment que ce que vous faites a un impact positif.

 

  • Être authentique. L’objectif que vous avez choisi et les activités qui vont en découler doit être choisi par vous, avec honnêteté. Cela vous permettra d’être réaliste et l’appliquer dans la vie & refléter votre réelle personnalité.

 

  • L’engagement. Toujours en lien avec votre objectif, si vous acceptez que cela vous demande un engagement, vous comprendrez également qu’au cours du processus, il vous faudra développer des stratégies et investir toutes vos capacités pour atteindre un succès.

 

  • Se responsabiliser. Rester motivé signifie que vous devrez faire des choix et les assumer. Être responsable de votre objectif vous mènera à choisir ce qui sera le mieux pour vous, sans attendre l’approbation des autres.

 

  • La collaboration et l’interaction avec les autres. Vous regrouper avec des gens qui désirent atteindre un objectif similaire au vôtre ou vous rallier à un groupe avec un but commun, permet de vous garder motivé.

 

  • Faire des liens. Au cours du processus, plus vous ferez de liens avec les notions acquises en lien avec votre objectif, plus vous serez motivé à poursuivre. À titre d’exemple, si vous désirez améliorer votre santé, vous remarquez que cela vous procure plus d’énergie. Votre productivité au travail est meilleure, vous êtes plus patient à la maison, etc.

 

  • Vous devez avoir des règles claires. Les actions quotidiennes à faire doivent être précises et vous devez savoir exactement ce que vous avez à faire. Si vous voulez restez motivé, vous ne devez pas à avoir à comprendre trop longtemps ce que vous devez faire, car cela vous plongera rapidement dans un sentiment d’incompréhension ou de doute. Si cela devient trop compliqué, vous croirez que vous ne serait pas capable de réussir.

 

  • Établir une période de temps suffisante. Votre temps doit être réaliste. Vous devez avoir suffisamment de temps pour vous ajuster et terminer, mais cela ne doit pas être trop long car vous devez pouvoir envisager une fin !

 

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour atteindre votre objectif. La motivation n’est pas une question de hasard. Rester motivé est une question d’engagement. Si vous êtes coach dans le domaine de la santé ou des affaires, il est bon aussi pour vous de tenir compte des facteurs proposés ici lorsque vous établirai des objectifs pour vos clients. Un client déterminé est un client motivé. Le succès est ainsi la seule option!

 

Références bibliographiques

 

BROPHY, J. Motivating students to learn, New York, McGraw Hill, 1998.

McCOMBS, B. L. et J. E. POPE. Motivating hard to reach student, Washington, D.C., American Psychological Association, 1994.

PICHÉ, S. Précurseurs motivationnels des performances sportive et scolaire, Québec, Université Laval, 2003, Maître ès arts (M.A.)
Karim Mahboub. Modélisation des processus émotionnel dans la prise de décision. Intelligence artificielle [cs.AI]. Université du Havre, 2011. Français.

Texte écrit par: Magali Mansion, B.Sc à Mansion coaching.

Sites web :

https://www.ccdmd.qc.ca

https://paradoxa1856.wordpress.com/2008/12/18/la-boite-de-skinner-experiences-sur-la-motivation-et-les-apprentissages/

https://www.lesmotivations.net/spip.php?article42

http://id.erudit.org/iderudit/011771ar

https://apropos.erudit.org/fr/usagers/politique-dutilisation/

 

Catégories

Produits les mieux notés